Alimentation: Des glaces bien givrées

Publié le par Le Mendiant

Ce que dit la presse :

« Le secret d’une bonne glace tient d’abord à la qualité de la matière première », explique Martine Lambert, qui a pour règle de n’utiliser que des fruits arrivés à maturité et des matières grasses nobles en provenance de la ferme. Ce n’est pas le cas des fabricants de glaces industrielles. Il suffit de lire les étiquettes des produits pour le constater : foin du lait, de la crème, du sucre et des œufs. Place aux produits de substitution : lactose et protéines de lait, sirop de glucose, émulsifiant, stabilisants, œufs clarifiés, colorants… De quoi couper l’appétit des plus gourmands. Pourquoi les industriels se gêneraient-ils ? La réglementation autorisant même, dans le cas des glaces (et non des crèmes glacées), l’emploi de matières grasses d’origine végétale, pas toujours de bonne qualité, comme la graisse hydrogénée de palme ou de coco.

Sources : Pas de quoi fondre de plaisir, Que Choisir N°450, Juillet-Août 2007, Florence Humbert, p. 30





Commentaires du Mendiant :

Pourquoi les industriels se gêneraient-ils ?  Ils savent que les consommateurs retournent rarement les boîtes à la recherche et des étiquettes et qu’ils comprennent encore plus rarement ce qu’ils y trouvent… Quant aux enfants, les premiers consommateurs, il y aurait fort à faire pour leur couper l’appétit… Quelques glaces peut-être ?

D’où l’importance, si le gouvernement voulait véritablement faire un travail de santé publique, de légiférer. Pourquoi pas un logo clair, sous la forme d’un feu tricolore, à l’instar de ce que préconise la Food Standard Agency britannique ?  Le feu rouge « à consommer à vos risques et périls » mettrait forcément un frein aux abus chimiques !  Il n’y a donc peu de chance de le voir un jour sur les packagings…

De toute manière, c’est, avec les glaces, l’élément plaisir qui prime et il faudrait être déjà bien atteint ou foodamentaliste pour essayer de faire rimer crème glacée avec santé... Les industriels peuvent donc forcer sur les substituts et les arômes artificiels sans gros risque… et par ici la bonne marge !


Quelques pistes de Consomm’Action :

Que Choisir a donc le bon goût de rappeler que les glaces artisanales sont également – et largement – les plus les agréables au palais. Le magazine des consommateurs ne pousse pas le vice jusqu’à tester des marques bio mais, croyez-moi, elles valent aussi le coup de langue ! Ces deux catégories seront évidemment un peu plus cher à l’achat mais tant qu’à faire de se faire plaisir de temps en temps, pourquoi ne pas le faire jusqu’au bout ?


Le Mendiant
Le pire n’est pas une fatalité. Parlez-en autour de vous…

Alimentation: Des glaces bien givrées 2007 © Benoît Saint Girons
Photo © Benoît Saint Girons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zouick 31/10/2007 15:55

Histoire d'illustrer ça en chanson, et avec humour (du moins on essaye !) http://www.dailymotion.com/video/x3cblh_mac-dowww.manbouss.com (Faire suivre si ça vous botte)

nathP 02/07/2007 21:06

Les gens n'ont qu'à lire les ingrédients, ce que je fais toujours. Je ne choisis pas en fonction des prix, encore moins des marques, je vérifie toujours que le produit  que je souhaite acheter contient des ingrédients simples. Je suis surprise de voir que la plupart des consommateurs  s'apprêtent à avaler des produits sans s'intéresser à ce qu'ils contiennent, ils font juste une confiance aveugle. Tant pis pour eux !

Robert 26/06/2007 17:11

J'ai lu les 13 premières pages de votre blog. Bravo pour votre travail, on a besoin de gens comme vous. Continuez à diffuser largement vos dossiers via agoravox, vous pouvez également promouvoir vos articles via scoopeo.fr et autre.Tous ces scandales m'inspirent 2 réactions : soit le suicide devant un monde aussi pourri, soit l'envie de meurtre sur ces ordures d'industriels/politiques.

Le Mendiant 26/06/2007 19:03

Il y a une autre possibilité: faire valoir notre pouvoir de choix et diffuser l'information afin que les consomm'acteurs puissent un jour faire la différence. L'ambition du Mendiant...