Le bon sens bio!

Publié le par Le Mendiant

PROPOSITIONS


Vous en avez assez de passer votre temps à décrypter les « petits caractères » des étiquettes pour ensuite reposer les trois-quarts des produits en rayon ? Les produits bons et sains existent en hypermarchés mais les découvrir s’apparente à une véritable chasse au trésor.

Et si nous laissions à d’autres le soin de tamiser les produits ?  Et s’il existait un endroit où la quasi totalité des produits répondait aux critères de liberté, d’utilité, d’éthique et d’écologisme en plus d’être sains et complets?  Ce paradis du consomm’acteur, c’est tout simplement le magasin bio !

Cela revient trop cher ? Cette croyance entretenue par le système a effectivement la vie dure et c’est vrai que, produit par produit, il existe une différence de l’ordre de 10 à 30%. Pourtant, globalement, le consommateur s’y retrouve largement. Voici pourquoi :


    * Il y a nettement moins de « tentations » dans les magasins bio et les caddies se trouvent automatiquement allégés ! Exit notamment toutes les sucreries et les « gadgets » du marketing qui pèsent lourdement sur le budget.

    * Les magasins bio proposent un assortiment réduit de viandes et de fromages, ce qui incite à en consommer moins souvent. Economies substantielles et artères moins encrassées à la clé!

    * Les magasins bio proposent souvent des solutions innovantes et économiques : remplacer sa lessive chimique par des noix de lavages permettra par exemple d’économiser des dizaines d’euros à l’année, tout en préservant l’environnement. Remplacer ses produits cosmétiques (souvent nocives pour la peau) par des huiles végétales idem. Se soigner par les huiles essentielles itou.


undefined
Dessin Jean Philippe Combaz © Satoriz
 


    * Les magasins bio proposent peu de plats cuisinés, articles parmi les plus coûteux des grandes surfaces : faire sa cuisine soi-même a toujours été une manière d’économiser et de redécouvrir le plaisir des vrais aliments…

    * Les produits sont de bien meilleur qualité nutritionnelle et remplissent mieux le ventre. Il en faut donc moins à sentiment de satiété équivalent. Faites donc l’expérience avec un biscuit du grand commerce et un biscuit complet bio…

    * Le rapport qualité/prix est à l’avantage des magasins bio. En effet, une bonne proportion du coût des grandes marques sert à payer les frais de marketing et de publicité. Dans le bio, le coût est essentiellement celui des matières premières !

    * Les produits bio sont meilleurs pour la santé et il est de notoriété que celle-ci n’a pas de prix ! (1)

    * Les magasins bio ont une taille plus restreinte : on va à l’essentiel et on perd moins de temps. Or, le temps, serait aussi, paraît-il, de l’argent !

    * Les magasins bio distribuent gratuitement des magazines fort intéressants qui aident à mieux consommer et à mieux vivre. (2)

    * Les magasins bio sont plus respectueux des hommes et de l’environnement et cela, vous en conviendrez, vaut largement tous les autres arguments !

 
Il est possible de venir progressivement au bio mais c’est en sautant le pas que l’on fera de vraies économies. La décision est simple à prendre : il suffit de changer de lieu d’achat ! Rien de tel pour modifier ses habitudes que de changer de rayons !


Choisir le bio (ou les produits du terroir via les marchés ou les AMAP), c’est dire clairement non à quantité de dérives. C’est faire le choix du vrai sur l’artificiel, de l’être sur le paraître, de la proximité sur le lointain, de l’homme sur la finance. C’est refuser la norme et la bergerie. Bref, c’est gagner en liberté et en bien-être !


Le Mendiant
Le pire n'est pas une fatalité! Parlez-en autour de vous...
 

(1) « Après une étude américaine mettant en évidence une plus grande concentration en antioxydants des kiwis bio, trois autres viennent de sortir dans le cadre d’un programme européen. […] Avant pasteurisation, les niveaux de vitamines C et d’antioxydants sont largement supérieurs dans les fruits biologiques. » (Le bio, c’est bien, Que Choisir, Mai 2007, p.7)
(2) On fera toutefois bien la distinction entre le rédactionnel et la publicité. Les pseudo-produits de bien-être sont légions… et coûtent chers !

Publié dans PROPOSITIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anziani frank 14/03/2008 19:50

...d accord sur tous les points , y compris le fait que l'on fait des éconnomies subtantielles en frequentant les magasins bio ( éviter les rayons bio des grandes surfaces ....le parcours est piégé !!! )Pensez aussi aux producteurs locaux pour vos legumes , fromages  ou autres produits locaux ....qui ne voyagent donc pas ! on peut aussi se renseigner sur les paniers de saison qui sont proposés par certaines coopératives bio ....excellent .....Merci pour votre blog

barbux 26/02/2008 22:30

Merci pour cet article. Je voulais en écrire un du même genre, mais je n'en ai encore pas pris le temps. Me permettez-vous de le recopier à d'autres endroits en vous citant (?)
J'ai troqué depuis quelques mois mon supermarché contre le magasin bio et le marché primeur bio une fois par semaine. Le seul inconvégniant que j'y trouve, c'est que je fais moins de sport, la boutique bio est à deux pas de chez moi (mais pourquoi donc je mangeais au supermarché avant ?). Je mets quelques fois les pieds dans des supermarchés, quelle horreur d'être oppressé au milieux de tout ces rayons (on ne s'en rend pas compte quand ça fait partie de notre routine). Bref aucuns regrets, j'ai aussi redécouvert le goût des légumes -les vrais-

franck 25/02/2008 09:02

bonjour et bravo pour cette analyseje previendrais simplement le consommateur de ne pas transposer ses habitudes "grandes surface" dans un magasin BIO.Car il trouvera aussi des sucreries, aussi des plats cuisinés hors de prix aussi du fromage et de la viande qui vont exploser son budget.Mangeons frais