Sytème: Lorsque la chimie tue

Publié le par Le Mendiant

1 SCANDALE PAR JOUR : Business / Système

Lorsque la chimie tue

Ce que dit la presse :

"Années 1970 […] Trente-six bébés morts, 160 intoxications, dont huit entraînant une infirmité à vie. A l’origine, une erreur de manipulation […] L’enquête rebondissait. Plus qu’au talc, la justice s’intéressait à la molécule fabriquée […], dont on ne savait pas grand chose sinon qu’elle était présente dans environ 1 500 produits cosmétiques. L’année précédant le drame, une étude menée aux Etats-Unis avait démontré que cette molécule, même en faible concentration, traversait la peau, se mêlait au sang […] et provoquait des dégâts irréversibles. Mais ces résultats obtenus sur des souris avaient été contestées par le fabriquant, et l’hexachlorophène était resté sur le marché."

Source : Poudre de mort, Téléobs N°2210, 15 mars 2007, Eric de Saint Angel, p. 23 / Série documentaire « 50 ans de faits-divers » : « le Talc maudit », France 5, 17 mars, 14h

Commentaires du Mendiant :

Les saloperies dans les cosmétiques ne datent donc pas d’hier… Les magouilles des industriels pour maquiller les résultats des analyses et préserver leur chiffre d’affaires non plus… La justice était également lacunaire puisque aucun des responsables ne fut condamné (peines avec sursis amnistiées l’année suivante par le président d la République)  Et l’on s’étonne, ensuite, que les dérives continuent ?

Quelques pistes de Consomm’Action :

Dans le doute et selon le principe de précaution, bannir autant que possible la chimie de ses produits de consommation courante. Les alternatives bio existent et sont tout aussi sinon plus efficaces.


Le Mendiant
Le pire n’est pas une fatalité. Parlez-en autour de vous…

Publié dans - scandales système

Commenter cet article