Pollutions: Les pollutions de la route

Publié le par Le Mendiant

1 SCANDALE PAR JOUR : Pollutions

Les pollutions de la route

Ce que dit la presse :

"Mais les signes positifs ne suffisent pas à masquer les insuffisances criantes du « Plan national climat », pourtant renforcé fin 2006. « Rendez-vous compte que sa seule mesure phare dans le domaine des transports, c’est le développement des biocarburants », dénonce Olivier Louchard […] du Réseau action climat (Rac) […] Oubliés le bonus-malus écologique qui devait inciter à acheter des voitures sobres, ou la réduction de la vitesse sur routes et autoroutes. La diminuer de 10 km/h réduirait pourtant de 3% les émissions du transport. Pis, certaines décisions constituent un véritable « pousse-au-crime » climatique. Les projets autoroutiers en cours, par exemple : 2 500 km prévus alors que l’urgence climatique commanderait de tout investir dans le fret ferroviaire et les transports collectifs plutôt que dans les infrastructures routières. […] Le lobby des constructeurs auto l’a emporté sur l’enjeu, pourtant crucial, du réchauffement climatique…"

 

Source : Ca chauffe pour de bon, Que Choisir N°447, Avril 2007, Elisabeth Chesnais, p.50

Commentaires du Mendiant :

A moins de rendre les biocarburants vraiment bio et à trouver le moyen d’augmenter leur rendement énergétique, il s’agit en effet là d’une fausse « bonne idée » (Nous y reviendrons dans un dossier). De même, les moteurs sont de moins en moins gourmands mais les voitures de plus en plus lourdes…  Sans parler de cette mode absurde des 4x4 en ville…

Que reste-t-il alors ?  C’est une mauvaise nouvelle mais on ne pourra enrayer le phénomène du réchauffement en l’absence d’un changement de nos habitudes de vie et de consommation.  Ne comptons pas trop sur l’Etat, acquis aux lobbies de l’automobiles et des multinationales, les premières à bénéficier de l’extension du réseau routier européen pour le transport de leurs marchandises produits à bas prix dans les pays de l’Est…  Les autoroutes, officiellement, c’est bon pour la croissance !

Mais comment concilier une croissance infinie dans un monde fini ?  Les candidats se font discrets sur cette question… Seul François Bayrou se serait prononcé pour une limitation de 10 km/h sur les routes… Encore un effort !  Pourquoi pas la gratuité des transports en commun comme le propose le programme du Mendiant ?

Quelques pistes de Consomm’Action :

Eviter autant que possible de prendre sa voiture, pratiquer le covoiturage, couper sa climatisation  dès que la température est retombée (économies 30 à 35% en ville, de 15 à 20% sur route), rouler souplement, privilégier les voitures économes voire les moteurs hybrides,… Les pistes (cyclables) ne manquent pas.


Le Mendiant
Le pire n’est pas une fatalité. Parlez-en autour de vous…

Publié dans - scandales pollutions

Commenter cet article