Santé: L’arnaque des oméga 3 ?

Publié le par Le Mendiant

1 SCANDALE PAR JOUR : Santé


L’arnaque des oméga 3 ?

 


Ce que dit la presse :

"Pour conclure, si l’on prête souvent aux oméga 3 des vertus difficilement contrôlables, il est démontré qu’un apport massif de cet acide gras dans l’alimentation peut amener de graves problèmes de coagulation sanguine, des possibilités accrues d’hémorragie, une augmentation du taux de mauvais cholestérol, une baisse de la glycémie chez les diabétiques ainsi qu’une baisse des réponses immunitaires et inflammatoires. La Food and Drug Adminitration américaine a même rappelé récemment que si une consommation minimum de 2 grammes par jour est conseillée, il ne faut pas excéder les 3 grammes par jour. Ce qui est, hélas, souvent le cas dans les pays occidentaux où l’on a tendance à trop se supplémenter."

Source : Oméga 3 : pilule miracle ou miroir aux alouettes ?, Quelle Santé N°14, Mars 2007, Amel Bouvyer, p.8


Commentaires du Mendiant : 

Le processus est en 5 temps :  1. Un best-seller intéressant (« Guérir ») parle d’un produit en des termes d’autant plus dithyrambiques que son auteur, David Servan-Schreiber, est le premier fabricant de la substance.  2. Les patients qui se reconnaissent dans les symptômes décrits (la plupart !) se ruent dans les pharmacie à la recherche des petites gélules. 3. Effets avérés ou non, l’effet placebo rend ces petites pilules efficaces.  4. Les industriels flairent le bon filon et rajoutent la substance (très bon marché) à leurs produits (du coup moins bon marché) tout en enclenchant le ramdam publicitaire et le relookage des packagings  4. Les articles dans la presse et les livres se multiplient. Finalement, on en vient à mettre en doute certaines vertus de la substance. On apprend même, ci-dessus, qu’il ne faut pas en abuser…

Trop tard ! Les consommateurs sont désormais conditionnés et, persuadés qu’ils se font du bien à coup de gélules, il faudra des mois sinon des années avant qu’ils ne remettent leurs habitudes en cause. Accessoirement, l’industrie a peut être encore trouvé le moyen de rendre les consommateurs malades et dépendants des pharmacies…

Quelques pistes de Consomm’Action :

Les oméga 3 sont importants pour l’organisme afin notamment de prévenir les maladies cardio-vasculaires mais, comme le disait Paracelse « Tout est poison, rien n’est poison »  Tout est question de dosage !  La solution pour en faire le plein sans tomber malade est pourtant on ne peut plus simple : deux cuillères à soupe d’huile végétale de colza première pression à froid biologique (les huiles du grand commerce sont chauffées et donc sans intérêt) par jour ! Mais il faut croire que cette méthode naturelle et de bon sens n’était pas suffisamment rentable pour le business…

 

Le Mendiant
Le pire n’est pas une fatalité. Parlez-en autour de vous…

Publié dans - scandales santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

opdebeeck 22/07/2010 17:57



Bonjour.


la chose a retenir,est que de toute façon l'Omega 3 est un produit si fragile ,qu'il est difficile, voir impossible d'en trouver qui ne soit pas oxydé, dans les produit industriel et alimentaire
en général.


En effet ce dernier s'oxyde a la lumiere, a l'air,a l'humidité et pour finir a la chaleur (au delà de 42°C il s'oxyde).Quand je dis il s'oxyde c'est comme si je dis , il meurt.


cordialement.



Le Mendiant 30/04/2011 14:00



Un peu le même problème qu'avec les vitamines synthétiques alors ?  Ou le lait pasteurisé... Prenez le meilleur produit et soumettez-le aux processus industriels et il ne restera pas grand
chose...


Frat'airnellement,



DAVID Vincent 03/06/2007 15:16

Après un infarftus je supplémente volontier en oméga 3: il y a jusqu'à moins 70% de récidives. Dans les dépressions, on peut essayer aussi. Cf le forum de David Servant-schreiber où les déprimés y trouvent leur compte... sans prozac.