Alimentation: Le dernier scandale du lait

Publié le par Le Mendiant

1 SCANDALE PAR JOUR : Alimentation


Le dernier scandale du lait

 


Ce que dit la presse :

En réalité, la grande distribution aimerait se débarrasser des fromages au lait cru (dont les délais de conservation sont plus courts que ceux des plâtres pasteurisés) tout en gardant sur l’étiquette la jolie formule « Camembert AOC au lait cru moulé à la louche »… Nous voici donc confrontés à un odieux chantage, celui de la collusion entre grandes surfaces et lobby laitier, du genre « tu me laisses faire mes saloperies ou je me casse », afin d’assassiner nos produits de terroir.

Sources : Ils veulent assassiner le camembert, Marianne N°516, 10 mars 2007, Périco Légasse, p. 88

 


Commentaires du Mendiant :

Même chose avec le bio : ils veulent bien conserver le logo mais veulent introduire des saloperies dans la composition des produits estampillés: des pesticides et jusqu'à 0,9% d'OGM, comme dans l'agriculture conventionnelle...

Autre dérapage constaté : les compotes de fruits d’une marque de supermarché, bien plus sucrés avec le logo bio que sans. On goûte, on n'aime pas, et on a alors des arguments pour critiquer la bio et retourner aux marques « classiques ». Oui, sauf que la compote achetée dans le magasin bio est elle excellente !  Moralité : ne changez pas de marque, changez de crémerie !

 


Quelques pistes de Consomm’Action :

 

Commencer par suivre le conseil de Périco Légasse : « Il est urgent que tous les citoyens consommateurs exigent de leurs fromagers des produits au lait cru. Cette démarche républicaine encouragera les honnêtes producteurs à persévérer sur la voie de la raison, du bon sens et du goût juste. A l’heure des enjeux nationaux, le contenu de notre assiette vaut l’avenir du pays. »

 


Le Mendiant
Le pire n’est pas une fatalité. Parlez-en autour de vous…

Commenter cet article